À la cherche d’une bonne police de liseuse

Trouver une police de caractères pour une liseuse semble facile de prime abord. Il y a de nombreux sites proposant gratuitement de nombreuses polices, et il y en a pour tous les goûts.

Voici quelques conditions de base préalables à l’adoption d’une nouvelle police pour sa liseuse :

  • Le fait qu’une police soit gratuitement disponible sur le web ne signifie pas qu’on puisse en faire ce que l’on veut. Il faut donc s’assurer que la police en question soit « Free for personal and non commercial use ». En pratique c’est très souvent le cas d’une police gratuite. L’installation dans une liseuse personnelle est un cas typique d’utilisation personnelle et non commerciale. Le principe de précaution impose cependant de ne pas utiliser une police dont on ne connaît pas la nature de la licence.
  • Nous avons besoin de polices existant dans 4 variantes : deux niveaux de graisse qui se déclinent en variantes romaine et italique. Ce simple critère permet d’éliminer 90% des polices disponibles.
  • Le jeu de caractères doit être suffisamment complet pour afficher correctement des ouvrages en langue française. C’est une condition minimale, mais il est préférable d’aller au-delà de la seule compatibilité avec le français. Un exemple concret : la trilogie du Siècle de Ken Follett, une grande fresque englobant l’Histoire du XXe siècle, surtout en Europe. Le cadre international de l’intrigue entraîne l’apparition de patronymes et de toponymes étrangers (on y trouve du Gallois, de l’Allemand, du Tchèque, du Roumain, du Polonais, du Hongrois…). On comprendra donc que plus la police est complète (incluant par exemple les diacritiques des principales langues européennes d’alphabet latin) mieux c’est.

En termes de caractères, le strict minimum nécessaire pour avoir une compatibilité avec la littérature en langue française est (en dehors, bien-sûr des 26 lettres de l’alphabet en capitales et minuscules, des 10 chiffres, des signes de ponctuation, des symboles mathématiques de base, et d’autres glyphes non spécifiques au français) :

 

Glyphe Unicode Désignation
Æ 00C6 e dans l’a capitale
æ 00E6 e dans l’a minuscule
Œ 0152 e dans l’o capitale
œ 0153 e dans l’o minuscule
 00C2 a accent circonflexe capitale
â 00E2 a accent circonflexe minuscule
À 00C0 a accent grave capitale
à 00E0 a accent grave minuscule
Ç 00C7 c cédille capitale
ç 00E7 c cédille minuscule
É 00C9 e accent aigu capitale
é 00E9 e accent aigu minuscule
Ê 00CA e accent circonflexe capitale
ê 00EA e accent circonflexe minuscule
È 00C8 e accent grave capitale
è 00E8 e accent grave minuscule
Ë 00CB e tréma capitale
ë 00EB e tréma minuscule
Î 00CE i accent circonflexe capitale
î 00EE i accent circonflexe minuscule
Ï 00CF i tréma capitale
ï 00EF i tréma minuscule
Ô 00D4 o accent circonflexe capitale
ô 00F4 o accent circonflexe minuscule
Û 00DB u accent circonflexe capitale
û 00FB u accent circonflexe minuscule
Ù 00D9 u accent grave capitale
ù 00F9 u accent grave minuscule
Ü 00DC u tréma capitale
ü 00FC u tréma minuscule
Ÿ 0178 y tréma capitale
ÿ 00FF y tréma minuscule
20AC symbole euro
« 00AB guillemet gauche
» 00BB guillemet droit
201C guillemet-apostrophe double culbuté
201D guillemet-apostrophe double
2018 guillemet-apostrophe culbuté
2019 guillemet-apostrophe
2013 tiret demi-cadratin
2014 tiret cadratin
Publicités

3 réflexions sur « À la cherche d’une bonne police de liseuse »

  1. Bonjour ! Je trouve votre blog par hasard, au cours de mes recherches pour choisir une police pour mon blog. Pensez-vous que les critères pour une liseuse puissent s’appliquer aussi à une police de blog ? Je trouve vos recherches intéressantes !

    J'aime

    1. Bonjour & merci pour votre appréciation !
      Pour un blog (particulièrement un blog où l’écrit tient une grande place) comme pour une liseuse, le critère premier est la lisibilité sur écrans. Ceci est particulièrement important pour les blogs, car ils sont susceptibles d’être lus sur divers types d’écrans (smartphones, tablettes, ordinateurs) de tailles et de qualité diverses. Pour les blogs on choisit souvent des polices sans empattements, car ils posent moins de problèmes sur écrans (c’est pour cette raison qu’ils sont prépondérants sur le web, au contraire des liseuses, où, tradition littéraire oblige, on privilégie les polices à empattements. Mais les choses changent : les écrans ont des définitions meilleures, et de nouvelles polices à empattements adaptées à cet usage sont apparues, comme Merriweather, Manuale, Alegreya ou Faustina. Si on veut donner un parfum plus littéraire à un blog, ce sont des options intéressantes…
      Bonne construction de blog !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s