Noto Sans

Echantillon de Noto Sans

Echantillon de Noto Sans italique

En jargon de typographie numérique, on appelle « tofu » les caractères en forme de rectangle qui s’affichent lorsqu’on est face à un caractère qui n’est pas pris en charge par une police (parce que ce rectangle évoquerait un gâteau de tofu).

L’ambition de Noto est contenue dans son nom : « NO more TOfu ». C’est une police qui vise à couvrir un maximum de langages, même les plus rares. L’objectif ultime est de couvrir l’intégralité de la table de caractères Unicode (qui dans sa version actuelle, la 9.0, contient plus de 128000 caractères !). Les différentes écritures prises en charge par Noto sont réparties en de multiples fichiers, téléchargeables sur le site officiel de la police. Les fichier Noto « tout court » couvrent uniquement les écritures latine, grecque, copte et cyrillique, ce qui permet déjà de prendre en charge près de 600 langues !

Noto Sans est la version sans empattements de cette ambitieuse famille. On la trouve sur les appareils équipés d’Android, car elle est la police utilisée à la place de Roboto lorsque la langue utilisée n’est pas prise en charge par cette dernière.

D’un point de vue du style, Noto Sans est étroitement dérivée de Droid Sans, le prédécesseur de Roboto. Elle en est une version légèrement plus large.

Or, il existe une autre police dérivée de Droid Sans, également en version élargie : Open Sans. De fait, lorsqu’on compare Noto Sans et Open Sans, on constate qu’elles sont quasiment (mais pas parfaitement) identiques. Le seul moyen de faire la distinction à l’œil nu est d’observer le g minuscule : Open Sans est restée fidèle au style de Droid Sans, à deux panses, tandis que Noto Sans opte pour une version à une seule panse.

Comparaison entre Noto Sans et Open Sans
En silhouette Noto Sans, et en contours Open Sans : les différences sont minimes, Noto étant un poil plus épais.
Comparaison entre Noto Sans et Open Sans
En silhouette Noto Sans, et en contours Open Sans : Noto Sans a opté pour un g d’un autre style. C’est la seule différence notable entre les deux écritures.

L’avantage d’Open Sans sur Noto Sans est de proposer une gamme de graisses étendue, là où, bien sûr, Noto tire son épingle du jeu du côté de la couverture des langues, imbattable.

  • Type : Sans serif
  • Nombre de graisses : 2 (Regular et Bold)
  • Nombre de chasses : 1
  • Sites : Google.com, Fontsquirrel, Google Fonts, 1001fonts, Fontlibrary
  • Auteur, Fonderie ou détenteur des droits : Monotype, Google
  • Type de licence : Libre (SIL OFL)
  • Nécessite une modif des métadonnées : Non
  • Chiffres elzéviriens : Non
Exemple de texte avec Noto Sans
Exemple de texte avec Noto Sans (cliquer pour agrandir)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s