Junicode

Echantillon de Junicode

Echantillon de Junicode italique

Le standard Unicode définit la manière dont doivent être codés les différents caractères d’une police. A chaque caractère correspond un numéro, et ce de manière unique et universelle. C’est une norme en constante évolution, qui intègre toujours plus de graphies différentes, dans des langues actuelles ou anciennes.

Certaines zones du tableau des caractères Unicode sont volontairement laissées vides, non attribuées : ce sont les « Private Use Area », des zones où tout utilisateur peut définir des caractères supplémentaires sans remettre en cause la norme Unicode. Certains organismes les utilisent pour leurs propres besoins.

Ainsi le MUFI (Medieval Unicode Font Initiative), une association internationale regroupant des universitaires et des typographes, utilise ces zones libres pour ajouter des caractères servant à l’écriture de textes médiévaux. Ce sont ainsi plus de 1500 caractères supplémentaires qui ont été définis, des ligatures, des lettres modifiées, des symboles d’abréviations, etc.

En parallèle, ils font des propositions au Consortium Unicode afin d’intégrer ces caractères dans la Norme.

Enfin, ils créent des polices d’écriture prenant en charge ces caractères supplémentaires, permettant aux médiévistes de passer à l’ère du texte numérique.

Peter S. Baker, professeur de littérature médiévale à l’Université de Virginie, a ainsi créé Junicode, une police couvrant les caractères supplémentaires définis par le MUFI. Le dessin de cette police, qui existe en 2 largeurs, est inspiré des publications imprimées de l’Université d’Oxford au XVIIème siècle. C’est donc en premier lieu une police pour médiéviste, mais elle peut être utilisée par les locuteurs contemporains que nous sommes. A noter qu’une autre police compatible avec le MUFI a déjà été présentée, Caudex.

Caractères médiévaux de Junicode
Un aperçu de quelques glyphes médiévaux de la Private Use Area de Junicode
  • Type : Serif
  • Nombre de graisses : 2 (Regular et Bold)
  • Nombre de chasses : 2 (Condensed et Standard)
  • Sites : 1001fonts, Fontsquirrel, Sourceforge
  • Auteur, Fonderie ou détenteur des droits : Peter S. Baker
  • Type de licence : Libre (GNU GPL)
  • Nécessite une modif des métadonnées : Non
  • Chiffres elzéviriens : Non
Exemple de texte avec Junicode
Exemple de texte avec Junicode (cliquer pour agrandir)
Exemple de texte avec Junicode Condensed
Exemple de texte avec Junicode Condensed (cliquer pour agrandir)
Publicités

6 réflexions sur « Junicode »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s