Panefresco

Echantillon de Panefresco

Echantillon de Panefresco italique

L’un des avantages des licences libres est la possibilité de reprendre et de modifier sans restriction toute œuvre placée sous ce type de licence. Cela favorise la créativité, et donne un avantage évolutif sur les licences propriétaires, enfermées dans la mainmise de leurs ayant-droits.

Dans le domaine des polices d’écriture, nous avons déjà vu des exemples de telles reprises de polices libres ou libérées : la famille Bitstream Vera a ainsi été améliorée pour engendrer les polices DejaVu, et a servi de base pour la police pour dyslexiques OpenDyslexic ; les polices libérées par URW ont été reprises par la communauté TeX, créant les polices TeX Gyre ; la version 2 de Liberation Serif est une reprise de Tinos…

Voici un autre cas : la toute première police que j’ai présenté dans ce blog (plus de 4 mois déjà !), Titillium, fruit du travail d’étudiants en arts d’une académie des Beaux-Arts italienne, a servi de base à la création de Panefresco par un designer Américain.

Constatant l’absence de vraie italique (du moins à l’époque où ils ont fait ce travail), il décida de la créer, en partant de l’écriture romaine, en l’inclinant, puis en modifiant le style de certains caractères, comme le e, le a et le g, pour leur donner le style de la vraie italique, plus proche du script. Ensuite, il alla plus loin, en modifiant d’autres caractères afin de renforcer l’identité visuelle scripte. Ainsi des angles saillants sont partiellement arrondis.

Une fois l’écriture italique terminée, elle a été redressée pour engendrer une version romaine, « Upright », qui hérite donc de tout le travail stylistique de l’italique. Voilà comment on crée un nouveau style à partir d’un matériel existant.

Comparaison entre Panefrecso et Titillium
En contours, Tittillium ; en silhouette, Panefresco. Les proportions restent inchangées, mais les angles aigus sont arrondis partiellement.

A noter que Panefresco se décline en 8 graisses différentes, alors que Titillium n’existe qu’en 5 niveaux.

  • Type : Sans serif
  • Nombre de graisses : 8 (1wt, 250wt, 400wt, 500wt, 600wt, 750wt, 800wt et 999wt)
  • Nombre de chasses : 1
  • Sites : Fontsquirrel
  • Auteur, Fonderie ou détenteur des droits : Accademia di Belle Arte di Urbino, Chank
  • Type de licence : Libre (SIL OFL)
  • Nécessite une modif des métadonnées : Oui
  • Chiffres elzéviriens : Non
Exemple de texte avec Panefresco
Exemple de texte avec Panefresco (cliquer pour agrandir)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s